Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 octobre 2010 3 20 /10 /octobre /2010 15:00

 

 

 

 

 

Le monde sur le fil (1973)

 

Film de Rainer Werner Fassbinder

 

Avec Klaus Löwitsch, Karl-Heinz Vosgerau, Barbara Valentin

 

 

 On reste toujours impressionné, près de trente ans après sa mort, par la puissance de création de Rainer Werner Fassbinder. Au point de se précipiter sur la moindre nouveauté faisant l'objet d'une sortie en salle. "Le monde sur le fil", daté de 1973, par sa durée fleuve (3h25), son caractère totalement inédit, attise la curiosité.

 

 Conçu pour la télévision, ce film se compose de deux parties qui, par les ruptures qu'elles induisent, accentuent le trouble relatif à la capacité d'adhérer à cette histoire de science-fiction. On a tôt fait, à sa vision, d'évoquer les films contemporains relatant des mondes virtuels ("Matrix en tête") ou des univers comme "Second life", dont il serait précurseur. A l'issue d'une restauration, c'est une façon, positive pour le film, d'être considéré comme imtemporel. Sortant des limbes et déjà hors du temps.

 

 Le plaisir de la vision de cet opus tient avant tout dans l'immédiate reconnaissance d'un style (une entrée en matière sans exposition, plans simples, douceur des voix), à travers aussi l'identification de figures familières parmi son cercle d'acteurs (notamment Ingrid Caven, Margit Carstensen ou El Hedi ben Salem). Pourtant - et c'est là le grand paradoxe de ce créateur prolixe -, ce style se pare, dès les premiers plans, d'attributs filmiques singuliers.

 

 L'univers cinématographique de Fassbinder se gorge de citations, d'emprunts, de références multiples. Il les intègre au point de les faire siens. C'est ainsi que l'on peut être surpris par le déluge de travellings circulaires, de décadrages, zooms avant ou arrière qui habitent les plans dès les premières secondes, lors de la réunion qui voit le professeur Henri Vollmer, à l'origine d'un programme de simulation, perdre la tête. Rien de gratuit dans cette virtuosité rendant instable nombre de plan : c'est que l'univers dans lequel nous allons évoluer, à l'instar des personnages, est profondément instable, incertain.

 

 La réalité des corps est frappée d'incertitude, mais Fassbinder choisit, pour accentuer les décalages, des corps d'acteurs massifs ou bodybuildés, au point de créer des effets singuliers, voire comiques, comme ce noir préparant la cuisine torse nu, ou la sortie en boîte de nuit montrant des femmes à demi-nues qui dansent parmi une pléiade de noirs bodybuildés. Dans ce monde où plane une schizophrénie liée à l'obsession grandissante d'être une copie de la réalité, les objets et personnages surgissent au travers de filtres, de miroirs.

 

 Cet aspect baroque du film de Fassbinder semble annoncer le style d'un Raoul Ruiz, jadis grand cinéaste des univers oniriques, parallèles. Mais s'il y a un film auquel "Le monde sur un fil" fait penser, c'est "Solaris" de Andreï Tarkovski, sorti en 1972. Film sur la copie (Le docteur Kelvin rencontre sur la planète Solaris une copie de sa femme Khari), il use et abuse de zooms, de mouvements circulaires, pour souligner la difficulté de Kelvin à identifier la réalité. Le zoom, figure utilisé avec des pincettes de nos jours, qui a amené Raoul Ruiz à qualifier le film de Tarkovski de "kitsch". 

 

 Avec ce monde réduit progressivement à une paranoïa généralisée, il devient de plus en plus difficile de nouer des relations, tant la division - d'un personnage avec lui-même, ou avec l'autre - accentue les distances. Pour Fred Stiller, la suspicion va jusqu'à douter de l'amour d'Eve au point de la rejeter dans un premier temps. Il règne, à force, une grande froideur entre les protagonistes. Inhabituel chez Fassbinder, qui fait de la question du contact, l'un des points d'orgue de son univers.

   

Partager cet article

Repost 0
Publié par Karminhaka - dans CINEMA (critiques)
commenter cet article

commentaires

Blog De Karminhaka

  • : Attractions Visuelles
  • : Cinéma, théâtre, voyages, danse contemporaine, musique du monde
  • Contact

Recherche